Actualités
8 février 2019

21 millions d’euros en faveur du projet Doubs Très Haut Débit

Le 6 février 2019, tous les partenaires et soutiens du projet Très Haut Débit du Doubs ont signé la convention qui engage l’État à hauteur de 21 M€, via le Fonds pour la Société Numérique (FSN).

Le FSN a été créé – entre autres – pour soutenir la construction des réseaux d’initiative publique (RIP) dans le cadre du Plan France Très Haut Débit, dont l’objectif est d’apporter le très haut débit à tout le pays d’ici 2022.

Le réseau construit par le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit et exploité par Doubs la Fibre compte à ce jour près de 40 000 logements et entreprises, soit un tiers de la zone qui lui revient. La Phase 1 (2014-2018), désormais achevée, laisse place à une Phase 2 (2018-2021) visant à équiper 50 000 foyers et entreprises au très haut débit. Une Phase 3 (2021-2022) suivra pour compléter l’objectif du 100 % fibre optique pour tous à fin 2022.

L’État s’est engagé, après une subvention de 10 M€ pour la Phase 1, à verser 21 M€ pour la Phase 2 du déploiement du très haut débit. Le projet bénéficie également de la contribution de ses membres : 30 M€ du Département, dont 24,5 M€ déjà versés, et 30 M€ des Intercommunalités sous forme d’une participation annuelle de 10€ par habitant pendant 15 ans auxquels s’ajoutent des subventions de la Région (20,5 M€ conventionnés à ce jour). Le reste est couvert par les recettes de commercialisation du réseau et par l’emprunt, dont 26 M€ de prêts octroyés par la Banque des Territoires.

Pour rappel, le réseau Doubs Très Haut Débit c’est :
  • Une Phase 1 de déploiement achevée,
  • 40 000 logements et entreprises éligibles au Très Haut Débit grâce à la fibre optique,
  • 6 000 abonnés à la fibre optique,
  • Plus de 20 opérateurs (régionaux et alternatifs) disponibles pour les particuliers et professionnels…
 

Communiqué de presse complet à retrouver ici